Actualités

  • Soutenez notre action

    SOUTENEZ NOTRE ACTION EN PARRAINANT UNE OU PLUSIEURS SEANCES DE PSYCHOTHERAPIE AVEC INTERPRETE. Il nous tient à coeur de rendre notre aide psychologique accessible à tous nos patients récemment arrivées en Belgique. Nos entretiens sont gratuits pour…

    Lire la suite...

Guide sur l'accès à l'aide en santé mentale en région bruxelloise pour personnes exilées

Le réseau "Santé mentale en exil", dont Ulysse est le promoteur, a publié un guide sur l'accès à l'aide en santé mentale en région bruxelloise pour personnes exilées. Il est destiné tant aux travailleurs de première ligne issus du monde de l'accueil et de l'aide socio-juridique pour personnes exilées, qu'aux intervenants de la santé et de la santé mentale souhaitant offrir une prise en charge adaptée aux spécificités de ce public.

Il permet au lecteur de mieux appréhender les divers enjeux liés à l'accompagnement psychosocial et thérapeutique de personnes qui présentent la double problématique d'une souffrance psychologique latente ou avérée et d'un statut de séjour précaire.

  • Quelles sont les situations où une prise en charge psychologique ou psychiatrique serait indiquée ?
  • Quel cadre d'aide en santé mentale mettre en place pour des personnes étrangères dont l'avenir en Belgique est incertain et dont les droits sont limités ?
  • Comment repérer les divers services spécialisés en région bruxelloise, vers lesquels une orientation pourrait s'effectuer ou avec lesquels une collaboration pourrait s'envisager ?
  • Quels sont les éléments psychologiques, liguistiques, sociaux et juridiques dont il faudrait pouvoir tenir compte ?
  • Quels sont les obstacles et possibilités liés à l'accès à l'aide en santé mentale pour des personnes au statut de séjour provisoire ou irrégulier ?

... voilà quelques unes des questions auxquelles peuvent être confrontés les travailleurs de terrain, sur lesquelles ce guide tente d'appporter un éclairage complémentaire, par une explication aussi claire et concise que possible et des renvoisvers d'autres sources d'informations plus détaillées. L'outil se veut ainsi accessible à tout professionnel concerné par l'aide en santé mentale des personnes exilées, pour faciliter son travail en réseau et, ainsi, garantir une prise en charge plus intégrée et adaptée de ce public.