image002.png
Actualité

Créé en 2003, le Service de Santé Mentale Ulysse a pour objet de faciliter l’accès à l’aide en santé mentale aux personnes exilées en précarité de séjour et en souffrance psychologique, quels que soient leur pays d’origine, leurs appartenances et les raisons de leur départ.

 

L’action d’Ulysse est soutenue par la Commission Communautaire Française de la Région Bruxelles-Capitale.

Depuis 2009, le service est également bénéficiaire du Fonds de contributions volontaires des Nations Unies pour les victimes de la torture.

En partenariat avec